Festival ART ROCK 2022 // J-10 avant le début des festivités !

  • ANDRE

ART ROCK

DU 3 AU 5 JUIN 2022

 SAINT BRIEUC

 

 

J-10 AVANT LE DEBUT DES FESTIVITÉS !!

 

 

 

 

Retrouver  un  centre-ville  en  pleine  ébullition,  des  foules  dévalant  les  rues vers des

portes qui s’ouvrent enfin,  des projecteurs qui s’allument et des amplis qui vrombissent,

des artistes survitaminés foulant de nouveau la scène, devant des milliers de sourires qui

illuminent la nuit.  Retrouver, enfin,  la parenthèse enchantée qu’est le festival Art Rock,

ces  trois   jours   et  trois  nuits  d’effervescence   artistique,   ces  80 000   festivalier.e.s

heureux.ses   déambulant   gaiement   entre   70   concerts,   spectacles,   expositions,

rencontres...   Et retrouver  la fête,  tant attendue,  qui promet  d’être  plus  folle  que

jamais !

 

 

 

Cette 39e édition d’Art Rock aura sans aucun doute une saveur particulière, celle des

retrouvailles,  de la curiosité  renouvelée  et d’un horizon  qui s’annonce de nouveau

radieux. Aussi radieux que celui qui illustre l’affiche de cette édition, avec son paysage

luxuriant et coloré, créée spécialement pour le festival Art Rock par l’artiste français

Kevin Lucbert.

 

Dans le ciel de celle-ci, une myriade d’artistes aussi talentueux.ses que novateurs.rices.

Parmi eux,  Adrien M & Claire B  investiront le musée et le centre-ville avec  Mirages &

miracles et Faune,  deux expositions mettant  en scène un art délicat,  énigmatique et

onirique, démultiplié par le biais des nouvelles technologies.

 

 

 

Au Grand Théâtre de la Passerelle, avec Itmahrag le chorégraphe Olivier Dubois nous

fera voyager dans l’univers de la jeunesse égyptienne  et de sa bande-son favorite, le

mahraganat.  Un spectacle où cinq  danseurs et trois  musiciens se jettent  dans une

danse incendiaire au rythme de beats électro-rap.

 

Des beats addictifs il y en aura aussi du côté de la Grande Scène le vendredi 3 juin,

avec la soul-pop de la lumineuse Asa,  le petit prince de la drill Gazo, le rock-psyché

à la sauce Laurent Garnier de The Limiñanas, le grand retour de la French touch de

Phoenix en première mondiale, suivis de l’électro ultra-dansante de French 79.

 

Samedi 4, le beatmaker  héritier  de Manu Dibango  James BKS  mettra le public en

transe, prêt à recevoir les incantations  mystiques et puissantes des  jumelles Ibeyi.

Puis le  hip-hop  sauce  pili-pili  de Gaël Faye  et  le  disco-glam  enfiévré de  Juliette

Armanet  achèveront  de  mettre le feu  au dancefloor,  avant  l’arrivée  du nouvel

avatar de Dan Levy, S+C+A+R+R, et de sa pop synthétique.

 

Le dimanche 5, c’est l’icône du post-punk et ex-Sonic Youth Kim Gordon qui ouvrira

le bal à coup de guitares saturées. Pour nous remettre de nos émotions, Jane Birkin

suspendra  le temps  avec la  douceur  de  ses chansons,  avant de  laisser  place aux

ballades  de  Peter Doherty & Fréderic Lo,  emblématique  dandy  rock  et  éminent

compositeur.  Pour un final  en forme de  feu  d’artifice,  la star de  la  pop  française

Clara Luciani fera chanter à l’unisson  des milliers de festivaliers avant de les confier

au phénomène du rap Laylow, pour un show XXL qui s’annonce légendaire.

 

 

Sur la scène B, l’émergence artistique sera à l’honneur avec des talents on ne peut

plus prometteurs :  la voix étincelante  de  November Ultra,  la pop  d’Annael,  Yan

Wagner et Mattiel, le rap de Sopico et Josman, l’inclassable trash-pop de Kalika, le

r’n’b de Jäde, l’électro hybride de Makoto San, sans oublier la crème des groupes

bretons avec le rock indé de Gwendoline et Guadal Tejaz et les chansons acidulées

d’Agav, Les Filles & Christopher.

 

Dans le chaudron bouillant de découvertes du Forum, l’énergie sera définitivement

rock  en  fin  de  soirées  avec  Iceage,  The KVB,  TV Priest,  Teto Preto,  Structures,

Gargäntua, Katy J Pearson, Gustaf et Eloi.

 

Enfin, au coeur de l’effervescent Village du festival, on croisera les talents du Métro

parisien Blue Grey,  Foksafunk,  Joylie,  Madlen Keys,  Olila  ainsi que  le duo psyché

Walter Astral,  le blues-rock  des  Guingampais  de The Chapas,  la chaleur  de Mata

Hari Afrobeat et la grâce de L’Amoureuse. Côté cuisine, Rock’n Toques et sa brigade

de  chef.fe.s  la  plus rock  de  l’Ouest  réussiront  l’exploit  de  produire  16 000 plats

gastronomiques à tout petit prix, pour le bonheur des festivalier.e.s.

 

 

 

 

SITE DU FESTIVAL || FACEBOOK || TWITTER || INSTAGRAM

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Eclipse © 2014 -  Hébergé par Overblog