Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Visiter l'Abbaye de Mortemer

Ouverture de l'extérieur

 

Moine Abbaye de MortemerMoine Abbaye de Mortemer

Les ruines romantiques, le Chemin des Ducs de Normandie, le colombier et le parc sont ouverts :

 

  • Du 1er Avril au 31 Août : tous les jours de 11h à 18h
  • Hors saison : selon calendrier

Tarifs :

  • Adultes : 6€
  • Enfants de 6 à 16 ans : 4€
  • Enfants de moins de 6 ans : gratuit

Visites guidées

Le musée des légendes et fantômes, la fontaine des célibataires, ainsi que les appartements meublés sont ouverts :

  • Du 1er Avril au 31 Août : tous les jours de 13h30 à 18h
  • Hors saison : selon calendrier (cf. diaporama)

Tarifs visites guidées :

  • +4 € par personne (musée ou appartements meublés, au choix)

 

Colombier de l'Abbaye de MortemerColombier de l'Abbaye de Mortemer

 

Durée de la visite :
35 minutes + 15 minutes de promenade autour des étangs en petit train

Petit train de l'Abbaye de MortemerPetit train de l'Abbaye de Mortemer
Etang de l'Abbaye de MortemerEtang de l'Abbaye de Mortemer

Fantômes et légendes

 

MathildeMathilde

Mathilde  Il peut y avoir autant de l'esprit d'un siècle dans une simple légende que dans les pages les plus véridiques de l'histoire. Victor Hugo, avec cette phrase issue de " la légende des siècles " ne s'y était pas trompé. Rien n'est innocent. Mortum-mare, Mer-morte, l'origine étymologique de Mortemer pèse sur ces lieux ... La forêt, milieu sauvage et inconnu où règnent les elfes et les lutins a-t-elle pris le pas sur la raison ?

 

Depuis plus de 80 ans, Mortemer est un lieu hanté. Simple légende, la Garrache, cette femme louve apparue en 1884 à Roger Saborreau ? Mathilde, la dame blanche, femme et rêve la fois, où bien encore, les fantômes des quatre moines massacrés sous la Révolution ? La population refuse d'y croire mais la rumeur y fait sans cesse référence. L'Abbaye fut exorcisée en 1921. Jacqueline Charpentier Caffin, actuelle gardienne des lieux, affiche raison gardée...

Un guide à l'accent du Nord déclarait avoir fait visiter l'Abbaye à une jeune fille qui jeta une épingle à cheveux dans la source Sainte Catherine. L'année suivante, elle revint avec son époux rencontré grâce à ce geste.

 

La GarracheLa Garrache

Un autre témoin, resté seul au sein de l'Abbaye un après-midi afin de terminer un travail, entendit durant quelques secondes les pas d'une personne au rez-de chaussée. Faisant le tour des pièces, il ne vit âme qui vive. Il confia : " C'étaient les pas pesants de quelqu'un marchant lentement en réfléchissant. J'ai vraiment eu très peur, et aujourd'hui encore, je ne sais qu'en penser ". Troublant, n'est-ce pas ?

 

Une artiste peintre de Lisors spécialiste de l'héraldique, art des armoiries, travailla longtemps avec l'ancien propriétaire de l'Abbaye aujourd'hui décédé. Pour elle, incontestablement, Mortemer était un lieu où il se " passait des choses ". Elle décida de ne plus y retourner. Q'avait-elle vu ou entendu ? Mystère...

Appartenant à l'ordre Cistercien, les moines devaient bannir tout confort. Pourtant, la chapelle située derrière le cellier était chauffée. Comment ? Nul ne peut le dire. Toujours est-il qu'en hiver, la neige à cet emplacement ne demeure pas. La végétation pousse très tôt et il s'en dégage un bien être inexplicable.

Personne ne pu jamais parvenir à entreprendre des fouilles sur le site de Mortemer. Immobilisations, décès, ont toujours contrecarré ces projets.

L'Abbaye renfermait autrefois beaucoup d'interdits. Ainsi, les noces et les banquets devaient toujours se clore à deux heures du matin. S'y aventurer une nuit de pleine lune après le 15 Août ? Personne n'y songeait.

Aujourd'hui encore, il arrive que les lignes téléphoniques se mélangent, le courant subit des baisses de tension inexplicables malgré les travaux effectués et la venue de spécialistes. D'ailleurs, l'Abbaye n'est pas le seul lieu dans la région à avoir été le fait d'évènements inexplicables.

L'Eure, avec ses brumes du petit matin, ses pluies, vit avec un passé riche en mystères. Le matérialisme et le rationalisme de notre siècle ne sont pas parvenus à bout de ce " Merveilleux ".

Le musée de Mortemer vous fera découvrir ses légendes et peut-être surprendrez-vous en flânant le long des étangs une ombre ? Un frôlement ? Les portes du surnaturel demeurent entrouvertes... 

La fontaine des célibataires


A l'intérieur de l'Abbaye de Mortemer se trouve un lavabo du XIIème siècle où les moines se lavaient le visage, les mains et les pieds avant d'aller prendre leur repas.

Il y jaillit encore une eau aux vertus magiques: c'est la fontaine Sainte Catherine.

Des régions proches ou lointaines, les jeunes filles à marier venaient et viennent encore à la fontaine, elles y jettent une épingle à cheveux ou une pièce, afin de trouver un mari dans l'année.

Cette légende donna naissance à trois prières.

 

La fontaine Sainte-Catherine de l'Abbaye de MortemerLa fontaine Sainte-Catherine de l'Abbaye de Mortemer

La plus ancienne :

 

Catherine chère patronne
nous sommes à vos genoux
oh vous, qui êtes si bonne
ayez pitié de nous.

Oui nous osons le dire
nous voulons nous marier
et c'est vraiment sans rire
que nous venons prier.

Nous voulons de l'amour
gôuter la joie profonde
et prendre à notre tour
notre place dans le monde.

 

 

La seconde, inscrite sur la fontaine:

 

Sainte Catherine soyez bonne
Nous n'avons plus d'espoir
De nos coeurs fortement épris
Donnez nous un mari.

 

Quand à la troisième, elle est dite à l'intérieur de l'Abbaye :

Catherine,catherinette ma mie,
il me faudrait bien me marier
Catherine,catherinette ma mie,
ne voudrais tu pas m'écouter
Catherine,catherinette ma mie,
voici mon épingle dorée
je te la donne et je t'en prie
que me vienne un beau cavalier

Légende! vous avez dit légende ?

Pourtant, aujourd'hui encore, ils sont nombreux, ces gens si heureux d'avoir trouvé l'amour, qu'ils écrivent spontanément pour te remercier fontaine, jolie fontaine...

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
ANDRE

Je vis le temps béni de la retraite! J'ai retrouvé le temps de penser et de réfléchir. J'aime beaucoup partager, aussi, au delà de quelques écrits personnels, j'essaie de vous informer des évènements et des sujets qui me plaisent...cela va de l'actualité politique, de l'art, du cinéma en passant par
Voir le profil de ANDRE sur le portail Overblog

Commenter cet article