Anna Hope / ECRIVAIN BRITANIQUE / LITTERATURE

 

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Manchester , le 02/12/1974
Biographie :

Anna Hope est une actrice et écrivaine.

Elle a fait ses études à la Royal Academy of Dramatic Art à Londres, au Wadham College de l'Université d'Oxford, et est titulaire d'un MA en écriture créative de Birkbeck College à Londres en 2001.

Elle commence à jouer dans de petites pièces qu'elle joue ensuite avec ses sœurs, avant de rejoindre le Octagon Youth Theatre à Bolton, à l'âge de 10 ans.Elle est apparue dans plusieurs séries télévisée notamment "Doctor Who" (2006-2007), "Coronation Street" (2011-2012), "Meurtres en sommeil" ("Waking the Dead", 2011).

"Le chagrin des vivants" ("Wake", 2014), son premier roman, est suivi de "La salle de bal" ("The Ballroom", 2016), récompensé par le grand prix des lectrices de ELLE, catégorie roman, en 2018.

Après "La salle de bal", Anna Hope signe "Nos espérances" ("Expectation", 2019), un roman contemporain, une fresque générationnelle.

son site : http://annahope.uk/

 

 
Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Anna_Hope

 

Anna Hope / ECRIVAIN BRITANIQUE / LITTERATURE
Fortuna   23 janvier 2016

Le chagrin des vivants de Anna Hope

"...Et quoi qu'on puisse en penser ou en dire, l'Angleterre n'a pas gagné cette guerre. Et l'Allemagne ne l'aurait pas gagnée non plus.

- Qu'est-ce que tu veux dire ?

- C'est la guerre qui gagne. Et elle continue à gagner, encore et toujours."

Il trace un cercle en l'air avec sa cigarette : c'est comme s'il dessinait l'ensemble des guerres, si innombrables soient-elles, l'ensemble des guerres passées et l'ensemble des guerres à venir.

"C'est la guerre qui gagne, répète-t-il amèrement, et celui qui ne partage pas cet avis est un imbécile."

Son premier roman, Le Chagrin des vivants, a été publié en par Doubleday au Royaume-Uni et Random House aux États-Unis. Anna Hope a figuré sur la liste des candidats retenus pour le prix du meilleur écrivain de l'année 2014 aux « National Book Awards  ». L'auteure décrit la vie d'Ada, Evelyn et Hettie pendant les cinq jours qui précédent l'arrivée à Londres du cercueil du soldat inconnu, le . Une construction subtile met au premier plan plusieurs femmes pendant cette période. Elle déclare : « Dans le chagrin des vivants, je voulais montrer les sentiments qui animent les femmes ». Le roman a été sélectionné au prix Folio des lycéens parmi six autres. Ada a perdu son fils unique Michael mais ne peut l'accepter. Evelyn est employée du Ministère de la Défense pour recueillir les réclamations (et demandes de réévaluation) concernant les indemnités des guerriers démobilisés, et redonne la moitié de son salaire à sa mère pour s'occuper de son frère traumatisé de guerre et chômeur. Hettie, ou Henriette Burns, travaille comme danseuse professionnelle dans un Palais de Danse (L'Enclos).

Son deuxième roman, La Salle de bal (The Ballroom), publié en 2016, parle de l’amour d’un homme et d’une femme engendré par une danse.

Retour à l'accueil