Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par ANDRE

Deux moi / CINEMA / ACTUALITE /  Cédric Klapisch. 2019

Rémy et Mélanie ont trente ans et vivent dans le même quartier à Paris. Elle multiplie les rendez-vous ratés sur les réseaux sociaux pendant qu'il peine à faire une rencontre. Tous les deux victimes de cette solitude des grandes villes, à l’époque hyper connectée où l’on pense pourtant que se rencontrer devrait être plus simple… Deux individus, deux parcours. Sans le savoir, ils empruntent deux routes qui les mèneront dans une même direction… celle d’une histoire amour ?

 

C'est un film tendre et émouvant, parfaitement contemporain.

J'ai été complètement séduit par le charme et la qualité de la réalisation.

Les acteurs sont merveilleux de naturel, c'est un très bon moment de cinéma à ne pas manquer.

 
Deux moi

D’un côté il y a Mélanie, la trentaine monotone, chercheuse en immunologie cancéreuse. De l’autre (enfin juste à côté, dans l’immeuble collé au sien), il y a Rémy, la trentaine lui aussi, provincial débarqué à Paris qui enchaîne les boulots pas spécialement glorieux. Tous les deux ne se connaissent pas, tous les deux sont seuls, subissent l’anonymat et la cohue des grandes villes, le stress quotidien (métro, boulot, dodo) et le désenchantement amoureux. Tous les deux vivent en face les rails de la gare du Nord, devant des trains qui passent, qui s’en vont, qui reviennent, qui font du bruit, qui s’échappent au loin. Après New York (Casse-tête chinois) et la Bourgogne (Ce qui nous lie), Cédric Klapisch revient à Paname mettre en scène de nouveaux trentenaires en décalage avec l’air du temps, à côté de leurs pompes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article