L'HOMME QUI TUA DON QUICHOTTE  / THEATRE / AVIGNON FESTIVAL OFF

Metteur en scène : S. TCHEUMLEKDJIAN

interprète(s) : D. LAMY, S. BEGOUT

Administratrice : Sophie GUEY

Chargée de diffusion : Clémentine BROCART

«Don Quichotte reprend vie le temps d’un spectacle absolument magique!» L’EXPRESS «Un magnifique exercice de voyance théâtrale!» LES TROIS COUPS «Où qu’il soit Cervantès applaudit» LE PROGRÈS «Un spectacle exceptionnel de beauté, poésie et rire doux et amer» TELEGRAF (Roumanie) «Carton plein ! Un moment de grâce et de poésie» DAUPHINÉ LIBÉRÉ «Don Quichotte nous émeut, nous questionne et finit toujours par nous faire rire» LA SAVOIE «Drôle et pur. À voir sans aucune réserve» NOUVELLES CALÉDONIENNES
«Méfions-nous, Sancho, ce Cervantès est un incapable, son livre est si mauvais que si je voulais en faire un pire, je n’y arriverais pas». Dans la seconde partie de ses aventures, Don Quichotte y apostrophe son créateur sans ménagement ; ce qu’il ignore c’est que ce dernier, jaloux de sa gloire, a annoncé dans sa préface son intention de le supprimer, et c'est là que tout commence...

 

Déborah Lamy, telle Maria Casares, nous impressionne par sa diction parfaite, et son interprétation nous fait voir alternativement le chevalier à la triste figure et son écuyer malicieux. C'est un peu plus d'une heure de jubilation à l'écoute du texte de Cervantes.

Retour à l'accueil