Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

Chercher, écouter, entendre, transmettre

La Plus Précieuse des marchandises / Un conte / Jean-Claude Grumberg / LITTERATURE

 La Plus Précieuse des marchandises / Un conte / Jean-Claude Grumberg / LITTERATURE
La Plus Précieuse des marchandises

Un conte

Il était une fois, dans un grand bois, une pauvre bûcheronne et un pauvre bûcheron.
Non non non non, rassurez-vous, ce n’est pas Le Petit Poucet ! Pas du tout. Moi-même, tout comme vous, je déteste cette histoire ridicule. Où et quand a-t-on vu des parents abandonner leurs enfants faute de pouvoir les nourrir ? Allons...
Dans ce grand bois donc, régnaient grande faim et grand froid. Surtout en hiver. En été une chaleur accablante s’abattait sur ce bois et chassait le grand froid. La faim, elle, par contre, était constante, surtout en ces temps où sévissait, autour de ce bois, la guerre mondiale.
La guerre mondiale, oui oui oui oui oui.

J.-Cl. G

 Jean-Claude Grumberg

Jean-Claude Grumberg

La Plus Précieuse des marchandises

L'Express
"C'est un petit livre promis à un grand avenir."

J.-L. P. Le Canard enchaîné
"Avec ce miracle de beauté, de force et de simplicité, Jean-Claude Grumberg nous offre un classique instantané."

Claire Devarrieux Libération
"Un conte admirable et terrible."

A travers le pays souffle un air d'antisémitisme, et l'incroyable livre de Grumberg vient nous en parler sans jamais utiliser les mots de la honte...

Les 105 pages de ce conte marquent le coeur et font du bien à l'âme! Chaque phrase est construite, pesée, mesurée, et nous fait revivre l'histoire, avec des gens qui n'étaient pas préparés pour l'amour, et qui le découvrent dans les doigts d'une enfant jetée d'un wagon par son père, parce que la maman n'a plus assez de lait pour la nourrir, assez de lait pour lui permettre d'atteindre la fin d'un voyage de douleur et de haine.

Merci à l'auteur pour cette leçon d'humanité.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article