Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

Chercher, écouter, entendre, transmettre

LE COMTE ORY / OPERA BOUFFE DE ROSSINI / THEATRE DES ARTS DE ROUEN

LE COMTE ORY / OPERA BOUFFE DE ROSSINI / THEATRE DES ARTS DE ROUEN

Opéra en 2 actes de Gioachino Rossini,
Livret d’Eugène Scribe et de Delestre-Poirson
Création à l’Opéra Le Peletier à Paris le 20 août 1828

Ce petit bijou de drôlerie est transposé à la fin des années 50. Une actualisation qui souligne l’atemporalité de l’avant-dernier opéra du Maître de Pesaro.

Prenez un livret, inspiré d’une chanson picarde. Ajoutez la musique virevoltante de Rossini. Vous obtenez un opéra-bouffe aussi virtuose que comique. Nous sommes au Moyen Âge. Profitant de l’absence du Comte de Formoutiers, parti pour les croisades, le Comte Ory, grand séducteur devant l’éternel, tente de conquérir sa sœur Adèle. Travestissements, quiproquos, rebondissements s’enchaînent pendant les deux actes de cet opéra créé en 1828 avec un grand succès. Pierre-Emmanuel Rousseau donne à sa mise en scène le cadre de la guerre d’Algérie, une époque où les hommes sont partis et « où la société française a encore ses corsets, ses blocages, ses mariages arrangés ». Comme au XIIe siècle, certaines situations sont atemporelles : l’envie de croire en quelque chose et son triste corolaire, les faux prophètes.

Mathias Vidal Le Comte Ory
Perrine Madoeuf La Comtesse Adèle
Marina Comparato Isolier
Philippe Estèphe Raimbaud
Anna Steiger Dame Ragonde
Jean-Vincent Blot Le Gouverneur

Chœur accentus / Opéra de Rouen Normandie
Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie
Luciano Acocella direction
Attilio Tomasello chef de choeur
Pierre-Emmanuel Rousseau mise en scène

Spectacle très réussi à l'Opéra de Rouen, avec cette farce enjouée et dynamique.

Rossini nous entraine avec sa musique réjouissante, portée par l'orchestre de l'opéra.

L'interprétation est parfaite, sur une mise en scène parfaitement réussie dans ses deux tableaux, d'abord dans le hall de l'hôtel, puis dans le castel, par une nuit d'orage porteuse de rebondissements.

Très belle soirée à ne pas manquer.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article