Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par ANDRE

L’Algérie, c’est beau comme l’Amérique / ROMAN GRAPHIQUE / Olivia Burton . Mahi Grand

Ceux pour qui l'Algérie représente quelque chose seront émus et reconnaissants du beau travail réalisé par les auteurs pour retrouver le souvenir d'une famille coupée de ses racines par la guerre.

Pour une fois, c'est une jeune femme qui nous fait partager sa quête, et c'est une très belle réussite sous la forme d'un roman graphique en noir et blanc, en couleur lorsque  l'on nous montre les photos du voyage.

 

 

LA PRESSE EN A PARLE

 

26/12/2014

El Watan week-end : Entretien avec Olivia Burton

 

29/12/2014

Ligneclaire.info : Il y a de (très) rares albums dans lesquels on plonge sans pouvoir les lâcher. Celui d'Olivia Burton en fait partie. (...) Pas de fausse note dans ce récit au rythme graphique bien scandé.

Décembre 2014-Janvier 2015

DBD : Un beau voyage dans l'Algérie d'aujourd'hui, où tout n'est pas si noir, et ses rapports compliqués et ambigus avec celle d'hier  où tout n'est pas si rose.

 

Casemate : Méticuleux, soucieux du détail et des émotions humaines.

 

16/01/2015

France 3 Régions - Blog d'Eric Guillaud et Didier Morel : Le roman graphique d’Olivia Burton et Mahi Grand nous transporte littéralement de l’autre côté de la Méditerranée à la découverte de ce pays à la fois si proche et si lointain. Une belle idée !

 

19/01/2015

BDGest : Globalement réussi, particulièrement grâce à l'énergie et la volonté sans faille d'Olivia.

22/01/2015

NICE MATIN/VAR MATIN : Mené avec une belle maîtrise du fond comme de la forme, ce roman graphique en forme de journal intime et de carnet de voyage est d'un réalisme haletant. (...) Un émouvant témoignage entre petite et grande histoire.

 

CULTURE BD.com : Coup de coeur album

 

25/01/2015

LES DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE : Ce récit éclaire à la fois une page complexe de notre histoire collective, une actualité difficile et une mémoire intime. De cette quête des racines où l'humour et l'autodérision ne sont jamais très loin, le crayon de Mahi grand offre une remarquable mise en images. Si l'Algérie est belle comme l'Amérique, c'est aussi parce que ce roman graphique la donne à voir comme sur un grand écran.

 

29/01/2015

LIBERATION : Subtil roman graphique, entre journal intime et road movie, petite et grande histoire. Un récit-thérapie qui s'aventure au-delà de la carte postale familiale lézardée par l'exil, dans une confrontation périlleuse de la légende et la réalité.

 

05/02/2015

MIDI LIBRE : Dans un an, à l'occasion du prochain festival d'Angoulême, cet album d'Olivia Burton et Mahi Grand méritera de trouver grâce auprès du jury. (...) Touchant et passionnant.

 

L'AVIS DES BULLES : Un travail riche et intelligent.

 

CANAL BD Magazine : Véritable récit initiatique porté par un dessin noir et blanc illuminé par quelques images aux couleurs vives, cet album évoque avec beaucoup de sensibilité la question de l'identité et des racines.

 

13/02/2015

MAGAZINE DE LA SANTE (France 5) : L'Algérie c'est beau comme l'Amérique, coup de coeur de Rosa, libraire de la librairie des Orgues (Paris)  

 

18/02/2015

Le calamar noir : C’est la réussite de ce livre, qui sans trahir le passé, avec humour et sincérité, parvient à enterrer les fantômes, libérer les souvenirs, et dissoudre le poids de la culpabilité reçue en héritage. Déçue par la réalité de l’histoire de sa famille, Olivia trouve en Algérie ce qu’elle n’était pas venue chercher, un pays magnifique et des rencontres. Une voie pour se réconcilier avec cette terre chérie, désirée, son Amérique à elle.

 

La Nouvelle Vie Ouvrière : Drôle, émouvant, sensible, ce roman graphique est une heureuse surprise tant sur le plan de l'intelligence du récit, que sur celui de la très jolie mise en image de Mahi Grand qui a réussi à transposer l'aventure intime de son amie, se concentrant sur les enjeux de ce voyage plutôt que sur sa vérité. très touchant.

 

22/02/2015

FRANCE CULTURE : Olivia est l'invitée de l'émission TIRE TA LANGUE

 

LE CANARD ENCHAîNÉ : En noir et blanc, mais sans manichéisme, tout en nuances de gris, cette bédé fait la part des rêves d'enfance et des zones grises de l'Histoire.

 

Mars 2015

LE MONDE DIPLOMATIQUE : Entre roman graphique, voyage thérapeutique et découverte d'un pays réel, Olivia Burton tisse de nouveaux liens entre la France et l'Algérie, entre le passé et le présent. Avec des moments très drôles, et d'autres très émouvants. Une façon douce et efficace de terminer enfin la guerre.

 

03/03/2015

LA CROIX : Une promenade très rafraîchissante dans le passé et le présent sans emphase ni dramatisation. Avec toujours une pointe d'humour et de distance au bord des lèvres. Et des dessins qui valent des longs discours.

 

05/03/2015

TV5 MONDE : Olivia est l'invitée du JT

 

06/03/2015

ELLE : L'Algérie c'est beau comme l'Amérique est le livre pour s'évader de Paris dans LA BIBLIOTHEQUE D'UNE PARISIENNE d'ANNE PLANTAGENET.

 

11/03/2015

FRANCE 3 - UN LIVRE UN JOUR

 

MEDIAPART : Voici un livre qui surprend, harponne et empoigne. Même sans être fan de roman graphique, à mille lieues de la nostalgie propre aux rapatriés d'Algérie, on lit avec un délice acidulé L'Algérie c'est beau comme l'Amérique.

 

LESURICATE.ORG : Des raccords, des plans fixes, des superpositions d’images, des récits dans le récit… Il n’y a pas de limite narrative et un bel équilibre se fait entre le visuel et l’écrit.

L’Algérie c’est beau comme l’Amérique c’est en fait un road trip avec une voiture et deux acteurs principaux croisant la route de différents personnages hauts en couleur.

 

Avril 2015

QANTARA : Le récit autobiographique de ce retour aux sources questionne sur un ton très juste et très personnel l'identité et la difficulté de se détacher du poids de l'histoire pour arriver à appréhender l'héritage familial de manière à la fois lucide et sereine.

 

13/04/2015

BODOÏ : Dans une narration maîtrisée de bout en bout, Olivia Burton nous transporte dans son histoire familiale et dans son périple initiatique en Algérie. (...) Entre carnet de voyage et travail sur les mémoires, Olivia Burton livre un ouvrage intime et ambitieux, personnel et universel, une histoire française qui transcende toute vision simpliste et tout manichéisme.

 

30/04/2015

L'HUMANITE DIMANCHE  : Trois mémoires d'Algérie pour pacifier le passé

 

Mai 2015

LE COURRIER DE L'ATLAS : Précise, pédagogique si nécessaire, l'écriture d'Olivia Burton joue sans cesse avec l'image. Et celle-ci le lui rend bien. Les deux composantes du roman se partagent à parts égales l'humour et la métaphore, le documentaire et le tragique.

 

GEO : Plus éloquent qu'une analyse historique.

 

29-30/05/2015

LES ECHOS : Un album en forme de road movie. (...) Touchant

 

L'OBS : Chargé d'émotion, plein de tendresse et de beauté, fait un bien fou, vraiment.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article