Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par ANDRE

Friedensreich Hundertwasser

Friedensreich Hundertwasser

Hundertwasser, artiste écolo, coloré et engagé

Je vous propose aujourd’hui un zoom sur un artiste polyvalent, à l’univers résolument poétique et décalé, avec un message écologiste fort : Friedensreich Hundertwasser.

Maison Hundertwasser (Vienne, Autriche)

Friedensreich Hundertwasser est un artiste autrichien du XXème siècle. Son oeuvre, très large, recouvre aussi bien l’architecture, la peinture, les arts graphiques et appliqués, les tapisseries que l’écriture de manifestes… Son style bien que reconnaissable ne peut être enfermé dans un courant ou une technique artistique. Pour Hundertwasser, l’art est avant tout un lien entre l’homme et la nature.

Panneau électrique, Techniques mixtes, Island of Porquerolles, 1980

Ses peintures, vives, colorées, foisonnantes, vous entraînent dans des spirales hypnothisantes, symboles de vie et de mort, des labyrinthes fluorescents, des dédales bouillonnants. Touche à tout, il utilise divers techniques : l’aquarelle, les techniques mixtes mais aussi la gravure, la lithographie, la sérigraphie, la linographie, l’eau-forte ou la peinture à l’oeuf. Le graphisme est simple, répétitif, fait de courbes.

MAISONS JAUNES — JALOUSIE, Techniques mixtes, Venise, 1966

« Certains disent que les maisons sont faites de murs. Je dis qu’elles sont faites de fenêtres. »

Hundertwasser transforme ses rêves en réalisation architecturale et ses peintures prennent littéralement vie. Il réalise ainsi de nombreux projets architecturaux dans le monde. Les immeubles, les gares, les toilettes publiques prennent une dimension onirique, utopique. Ici la nature domine, le lien entre les hommes est privilégié, les lignes et les murs sont abattus, la couleur explose. Art, écologie et architecture sont conjugués et mis au service de l’homme.

Village thermal de Blumau

« Nous vivons aujourd’hui dans le chaos des lignes droites, dans la jungle des lignes droites. Que celui qui ne veut pas le croire se donne la peine de compter les lignes droites qui l’entourent et il comprendra car il n’arrivera jamais au bout. (…) Cette jungle de lignes droites, qui nous enferment comme dans une prison, nous devons la supprimer. » (Manifeste de la moisissure contre le rationalisme en architecture, 1958).

Affiche “Save the rain”

Hundertwasser, artiste anticonfirmiste, n’a eu de cesse, tout au long de sa vie, d’abattre les frontières entre les hommes, de les reconnecter avec la nature, de les amener à transformer leur rêve en réalité.

« Si quelqu’un rêve seul, ce n’est qu’un rêve. Si plusieurs personnes rêvent ensemble, c’est le début d’une réalité ! »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article