Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par ANDRE

MUSEE MINIATURE & CINEMA / LYON / TOURISME

Découvrez l’Histoire
du Musée

1985 Dan Ohlmann, un artisan à l’aventure

Ebéniste de métier, décorateur d’intérieur pendant 20 ans, Dan Ohlmann crée en 1985 sa première collection de meubles en miniature. Passionné du style Art Nouveau, il réalise en 1987 à l’échelle 1/12ème l’intérieur du célèbre Restaurant Maxim’s de Paris. Cette pièce hyperréaliste, associant performance et connaissances architecturales, surprend sur le sol français. Le miniaturiste installé depuis deux ans à Paris rencontre alors subitement un vif intérêt auprès des médias. N’étant apparu auparavent dans aucune presse, à sa grande surprise des articles paraissent dans des magazines tels que Le Nouvel Observateur, Le Figaro Magazine. Des émissions telles que Champs Elysées, Tous à la Une, Nulle Part Ailleurs l’invient sur leurs plateaux. Il découvre qu’il bénéficie d’une chance inattendue, celle d’être le premier miniaturiste révélé en France.
En parallèle, Dan Ohlmann est l’organisateur artistique et le co-fondateur du premier Festival International de la Miniature qui accueille 25000 visiteurs en 5 jours. Il lance également son exposition itinérante intitulée « Les Miniatures de Dan Ohlmann » présentée de ville en ville en France et en Europe ainsi que de nombreuses fois au Japon. Ses œuvres sont également exposées aux USA grâce aux « French Heritage Society » (autrefois Friends of Vieilles Maisons Françaises) lors d’une tournée placée en 1986 sous le Haut Patronage du Ministère de la Culture.

1989 Découverte de Lyon

Les trois camions de Dan Ohlmann arrivent à Lyon pour 15 jours d’exposition sur la célèbre Place Saint Jean. Un véritable coup de coeur pour cette ville le décide à quitter Paris. Il fonde alors son premier petit musée dans le Vieux Lyon : le Palais de la Miniature. Quotidiennement en atelier, il crée des nouvelles scènes miniatures destinées à enrichir sa collection.

1990 La nouvelle vie Lyonnaise

Pendant dix ans, le Palais de la Miniature rassemble plus d’un millier de chefs-d’œuvre d’artistes venus du monde entier ; il devient rapidement un lieu insolite très apprécié et très soutenu par les lyonnais.
Dan Ohlmann réalise dans ce lieu ponctuellement des expositions temporaires sur un thème qui le passionne depuis toujours : Les maquettistes d’effets spéciaux du cinéma.
En 2000, séduit par une proposition parisienne, il installe temporairement chez France Miniature à l’initiative du « Groupe Grévin » une grande collection de scènes miniaturisées.

2003 Une rencontre qui change tout

Séduite par son travail, une collectionneuse suisse très renommée dans le monde pour sa passion de la miniature et du cinéma propose à Dan Ohlmann de l’aider à changer son petit musée familial en un lieu d’envergure nationale. Cette mécène passionnée d’art lui propose de s’installer dans une grande bâtisse lyonnaise datant du 16ème siècle, la « Maison des Avocats » dont elle devient la propriétaire.

2005 Naissance du Musée Cinéma & Miniature

En février 2005, le musée accueille toutes les pièces de Dan Ohlmann dans ce lieu classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Viennent s’y ajouter les œuvres de dizaines de miniaturistes ainsi qu’une collection permanente dédiée à une autre de ses passions : les arts et techniques des effets spéciaux de cinéma.
Dan Ohlmann tient à remercier toutes les personnes qui lui ont permis depuis plus de vingt-cinq ans de vivre cette belle aventure : la collectionneuse suisse qui a fortifié son musée, les médias, radios, télévisions, magazines qui l’ont soutenu, les collaborateurs qui l’épaulent depuis plus de 12 ans, ses nombreux amis artistes des studios de cinéma ou miniaturistes et les membres de sa famille sans qui il n’aurait pas pu réaliser toutes ces choses.
Il aime citer toutefois le nom de Pierre Cardin. Il fut en 1987 l’homme qui a ouvert sa route en parrainant de son amicale présence médiatique certaines de ses expositions. Pourquoi le citer lui ? Sans doute parce que lui-même n’a jamais su ce qu’il avait déclanché …

Brève histoire de la Miniature

L’art de la miniature existe depuis toujours. Les égyptiens eux-mêmes, il y a 4000 ans ont confectionné des milliers de miniatures que les archéologues découvrent aujourd’hui dans leurs sépultures. Ces miniatures étaient réalisées pour représenter l’image exacte de la vie quotidienne qu’avait chérie le défunt : son atelier de potier, sa barque de pêcheur, ses animaux d’élevage, sa maison, sa famille. Tous ces objets sculptés à échelle réduite représentaient fidèlement les choses auxquelles il était attaché de son vivant. Inhumer une personne en l’accompagnant de ces miniatures était lui assurer du bonheur dans sa prochaine vie.

Les miniatures existent dans toutes les traditions et dans tous les pays du monde. Qu’elles soient peintes sur ivoire en Chine, sculptées dans de la terre au Pérou, taillées dans le bois et enfermées dans des bouteilles en France, elles servent à véhiculer des images qui deviennent fortes de « sens » pour l’être humain.

Victor Hugo n’a t’il pas écrit « l’image est plus forte que la réalité » .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article