Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par ANDRE

SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE
SYLVIE BOTTER / AQUARELLES EROTIQUES / PEINTURE

Sylvie, alias Le Pinceau de l'Arche (eh oui, pour répondre à vos nombreuses interrogations, Sylvie et le Pinceau de l'Arche ne font qu'un !), attachée à son Alsace natale, vivant dans la charmante petite ville d'Obernai, créé ce mélange savoureux entre l'Erotisme et l'Art. Et son Pinceau, ses Aquarelles sont les armes dont elle se sert pour sublimer le corps humain dans ce qu'il a de plus beau, la nudité. Et pourtant, la matière est difficile, l'aquarelle ne permet pas l'erreur.

Après un bref passage à l'école des Arts Déco de Strasbourg, puis un perfectionnement à l'aquarelle auprès d'un Maître Alsacien, Sylvie travaille et perfectionne son art. En recherche constante, elle ne se satisfait jamais de l'acquis, préférant déchirer une de ses créations qui ne la satisferait pas entièrement.
Douce, timide, elle dénote parce que son monde n'est pas le notre, elle glisse doucement au rythme de son pinceau, virevolte entre les couleurs, s'insinue entre les ombres, intensifie le mouvement, soubresaute pour que le volume de ses toiles nous confine dans l'irréel si proche de ce que nous sommes réellement, et n'oublie pas de nous inonder de son sourire réconfortant, pour nous rappeler nos valeurs profondes, sensuelles, rythmée par l'incandescence de nos amours..
Et comment résister à cette chaleur, à cet appel à la douceur? Comment ne pas se laisser envoûter par son approche de la vie qu'elle couche si magistralement sur ces toiles? Et surtout comment résister à ce regard? Observez intensément, profondément ses oeuvres, vous y trouverez une source de réconfort, la racine d'une vie, l'Amour.. Et si beaucoup d'Internautes se laissent tenter, c'est sûrement parce que sa timidité, sa douceur désinvolte, rassure ceux qui veulent assouvir leur besoins, si ce n'est érotique, mais tout du moins Artistique, pour que se réalise en une oeuvre unique, la beauté du corps humain.
Douceur, créativité, sensibilité, voilà quelques mots qui résument l'ARTISTE.

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article