Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. Musique, cinéma, théâtre, arts plastiques, cuisine, littérature, voyages, tourisme, histoire, humour etc...

Charlotte Gainsbourg - Deadly Valentine (Official Music Video) / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE

Publié le 17 Novembre 2017 par ANDRE in CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

Charlotte Gainsbourg - Deadly Valentine (Official Music Video) / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE

"Au moment où Charlotte Gainsbourg publie un nouvel album, certain·e·s ne peuvent pas s’empêcher d’en avoir déjà une idée a priori. Parce que le grand public sait presque tout des grandeurs et des drames liés au nom de cette femme.

Seulement, avec ce disque, Charlotte Gainsbourg reprend les rênes d’une histoire familiale qui a fini par appartenir à tout le monde. Grâce à, ou à cause de, la mise en scène qu’en ont fait son père et sa mère, on a tous des photos de cette famille en tête. Aujourd’hui, Charlotte Gainsbourg expose des images qui n’appartiennent qu’à elle. Des images faites de ses mots. Il n’y a qu’elle pour écrire sur son père allongé sur son lit de mort et à côté duquel elle se couche.

 

Ce disque raconte frontalement des deuils et l’obsession du manque qui va avec. Une obsession, traduite aussi par les mélodies en boucle et entêtantes que l’on entend d’un titre à l’autre.

Pour cet album, Charlotte Gainsbourg s’est liée à un producteur français qui s’appelle SebastiAn. Ensemble, ils jouent de l’héritage musical de Serge Gainsbourg en saluant les symphonies de poche qu’il a créées pour la chanson ou pour les bandes-originales de films français.

Les orchestrations amples et luxuriantes pensées par SebastiAn contrastent avec la voix de Charlotte Gainsbourg. Là au milieu, elle aurait pu se faire manger tout cru."

Commenter cet article