Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. Musique, cinéma, théâtre, arts plastiques, cuisine, littérature, voyages, tourisme, histoire, humour etc...

DEUX HOMMES DE BIEN / ARTURO PEREZ-REVERTE / LITTERATURE

Publié le 1 Octobre 2017 par ANDRE in LITTERATURE, CULTURE, HISTOIRE, LOISIRS

DEUX HOMMES DE BIEN / ARTURO PEREZ-REVERTE / LITTERATURE

À la fin du XVIIIe siècle, deux membres de l’Académie royale d’Espagne sont mandatés par leurs collègues pour se rendre à Paris et en rapporter les 28 tomes de l’Encyclopédie, alors interdite dans leur pays. Le bibliothécaire don Hermógenes Molina et l’amiral don Pedro Zárate, hommes de bien intègres et courageux, entreprennent alors de Madrid à Paris un long voyage semé de difficultés et de dangers. Par des routes infestées de brigands, faisant halte dans des auberges inconfortables, les deux académiciens arrivent à Paris, où ils découvrent avec étonnement les rues de la capitale française, ses salons, ses cafés, ses librairies, ses moeurs libertines et ses agitations politiques. Mais très vite, leur quête de l’Encyclopédie se révèle d’autant plus difficile que l’édition originale est épuisée et qu’une partie de l’Académie espagnole, opposée à l’esprit des Lumières, a lancé à leurs trousses un espion chargé de faire échouer l’entreprise.
Nourri de réalité et de fiction, habité par des personnages ayant existé ou nés de l’imagination de l’auteur, Deux hommes de bien est un merveilleux roman d’aventures et un éloge de ce qui fut la plus grande entreprise intellectuelle du XVIIIe siècle. Mais c’est aussi, dans la reconstitution minutieuse et passionnante d’un Paris prérévolutionnaire plus vivant que jamais, un hymne à l’amitié et un bel hommage à Don Quichotte d’un écrivain profondément épris de la France.

 

Rudy Le Cours
La Presse
 

Le bibliothécaire don Hermógenes Molina et l'amiral don Pedro Zárate sont chargés par l'Académie royale d'Espagne d'aller quérir à Paris les 28 volumes de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, parue entre 1751 et 1772.

Leur mission se déroule à l'orée de la Révolution française. Or, l'édition originale est depuis longtemps épuisée. Les nombreuses copies belges, hollandaises ou suisses passablement éloignées de la version originale par crainte de la censure ont peu d'intérêt pour les augustes académiciens.

Au sein même de l'Académie, des bigots opposés au projet de sortir l'Espagne de l'obscurantisme financent un truand fiable pour faire échouer la noble mission. Cela fournira à l'auteur de beaux prétextes pour nous présenter la vie à Paris tant chez les nobles que chez les gueux en mettant l'accent sur la diaspora espagnole. Le portrait de l'abbé Bringas, futur allié de Robespierre et de Saint-Just, est remarquable. 

Simulacre d'autofiction

 

Parallèlement, Pérez-Reverte feint de se livrer à l'exercice prétentieux de l'autofiction. Il nous raconte comment est né son roman, nous décrit ses recherches parmi les historiens et les antiquaires, ses séances d'épluchage de vieux documents, correspondances ou plans anciens, tout en décrivant quelques-uns de ses contemporains du monde des lettres madrilènes. Il s'appuie sur une réalité indéniable: la mission a bel et bien eu lieu, et l'Encyclopédie est toujours sur les rayons de la bibliothèque de l'Académie. 

Le simulacre d'autofiction n'est jamais ennuyeux: il enrichit même le récit en nous faisant saisir les ressorts de l'imagination d'un authentique auteur, ingrédient incontournable de tout roman digne de ce nom. 

Arturo Pérez-Reverte

Arturo Pérez-Reverte

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Cartagèna , le 25/11/1951
Biographie :


Arturo Pérez-Reverte est journaliste et écrivain.

Issu d'une famille de marins, Arturo Pérez-Reverte a toujours été passionné par la mer. Licencié en sciences-politiques et en journalisme, il a longtemps travaillé comme grand reporter et correspondant de guerre pour la télévision espagnole, notamment pendant la révolution roumaine (1989-1990), la crise puis la première Guerre du Golfe (1990-1991), la guerre de Croatie (1991), et la guerre de Bosnie (1992-1994).

Ses romans, "Le Maître d'escrime", "Le Tableau du maître flamand" (Grand Prix de Littérature policière 1993), "La Peau du tambour" (prix Jean Monnet 1997, récompensant le meilleur roman européen), les sept tomes des "Aventures du capitaine Alatriste" ou encore "Le Cimetière des bateaux sans nom" (Prix Méditerranée étranger 2001) sont tous des succès mondiaux traduits en 25 langues.

Plusieurs ont été portés à l'écran comme "Le Club Dumas", adapté sous le nom de "La Neuvième Porte" par Roman Polanski, "Le Tableau du maître flamand" a inspiré le film du même nom de Jim McBride (titre original : "Uncovered"). Un film basé sur les "Aventures du capitaine Alatriste" est sorti en Espagne le 1er septembre 2006, ainsi qu'une série télévisée.

 

Commenter cet article