Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par ANDRE

 Monsieur Lune : "Un Renaud pour moi tout seul" / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITE

MONSIEUR LUNE 

 
MONSIEUR LUNE “Un Renaud pour moi tout seul” sortie le 23 juin 2017 ( l’autre distribution)
 
en concert le 13 janvier 2018 au café de la Danse. - 20 heures
 
Ça lui tenait à cœur, à Monsieur Lune... Et c'est enfin là : un album de reprises de Renaud. Pas de Mistral Gagnant ni de Morgane de toi ici, non... Même s'il est volontiers romantique et que les histoires de cœur lui tiennent aux tripes, Monsieur Lune a une vision bien précise de Renaud... Son cœur de "petit bourgeois" ne vibre que pour la fibre sociale du chanteur, qui a jalonné son passé puisque Maman Lune et Papa Lune ont jadis tous deux travaillés pour Renaud Séchan... Mais ce n'est finalement que deux ou trois décennies plus tard que le petit Nicolas Pantalacci, devenu le grand Monsieur Lune, décide de s'attaquer à une partie du répertoire de celui qui a dessiné les contours de son enfance. 
A découvrir en live le 17 juin au Café de la Danse !

"Je suis sûr que dans les années qui viennent, tout le monde va s'y mettre, mais moi, si je chante Renaud, c'est pas pareil.
Et puis Renaud pour moi, c'est pas rien : ma maman a été son attachée de presse de 1978 à 1983 de l'album "Ma gonzesse" jusqu'à "Morgan de toi" et son mari (mon beau-mère pour le coup), "photographe de l'Olympia" pensant plus de trente ans, a fait la pochette du live "Un Olympia pour moi tout seul".
Et dois-je signaler mon papa (le vrai), programmateur  FIP, fut l'un des premiers à le jouer à la radio ?"
Monsieur Lune
 

REVUE DE PRESSE

« (..)l’on salue le choix des titres revisités qui s’affranchit en grande partie des tubes habituellement repris pour se soucier davantage de quelques unes de ses plus belles chansons » Marie Catherine Mardi – Telerama Sortir

« Monsieur Lune aime Renaud et il le fait savoir dans son dernier album « Un Renaud pour moi tout seul ».

Nicolas Pantalacci, de son vrai nom, y raconte des tranches de vie, des histoires d’amour, des grands bonheurs et des revers du quotidien avec humour et poésie. Rencontre avec un personnage lunaire… forcément ! » Elodie Suigo-France bleu

 

« Les onze reprises réussies de Nicolas Pantalacci, alias Monsieur Lune, s'inscrivent dans une veine uniquement sociétale et permettent de redécouvrir des titres plus confidentiels de cette figure majeure de la chanson française » Patrice Demailly / RFI Musique

 

« Disons-le tout net. Un Renaud pour moi tout seul est une parfaite réussite, aucune faute de goût, un choix de morceaux et des arrangements audacieux. Pas beaucoup de tubes et beaucoup de bijoux » François Alquier

“bien loin de n’être qu’un album de reprises, ce nouveau disque de Monsieur Lune revisite avec une audace respectueuse ces titres immémoriaux sans pour autant les dénaturer” Patrick Engel - Hexagone

‘”Un parti pris efficace mis en avant par des arrangements et des ambiances originales mêlant aussi bien divers claviers que la mandoline, le violon ou la guitare” Benjamin Valentie– Francofans

« Apanage des grands artistes Monsieur lune a réussi son pari en offrant une seconde jeunesse à des titres parfois méconnus, souvent oubliés, des chefs d’œuvre (…). Bien plus sincère que tous les hommages qu’ont pu rendre les artistes à Renaud quand il était au plus mal, c’est une véritable déclaration d’amour que lui fait aujourd’hui Monsieur lune en reprenant quelques bribes de son histoire la plus plus lointaine et la plus sensible…Il fallait le faire ! » Fred Delforge

 

« (…)Le répertoire ré-arrangé a pris un sacré coup de jeune tout en restant fidèle à l’auteur de « Toujours debout ». Bien sur les mots d’argot datent un pe , mais le désespoir, les révoltes d’une jeunesse cabossée sont les mêmes » Annie Grandjanin

 « Un Renaud pour moi tout seul raconte finalement plus l’histoire de Monsieur Lune que celle de Renaud. Et ca tombe bien, car c’est exactement ce que l’on attend d’un bon album de reprises » Artsixmic

« Alors maintenant, c’est une évidence, il y a de quoi faire un numéro 2, avec Manu, La Blanche, Salut Manouche, Jojo le démago, Déserteur, Le camionneur rêveur…Mais en attendant, je vous laisse faire bon accueil à ce premier album Tribute de Monsieur Lune qui fait honneur à notre monument national. » Magixbox

 

« Pas de "Mistral gagnant" ni de "Morgane de toi", grands tubes romantiques de Renaud ici. L'artiste a plutôt choisi les titres les plus "sociaux" de Renaud » Concert live

 

« Alors pas question surtout de verser dans l’imitation avec une voix un peu rauque. Il a fallu beaucoup travailler pour obtenir le résultat souhaité et 90% de l’album a été enregistré en live pour obtenir de la fragilité » A bride Abattue

 

BIO
Ça lui tenait à cœur, à Monsieur Lune... Et c'est enfin là : un album de reprises de Renaud. Pas de Mistral Gagnant ni de Morgane de toi ici, non... Même s'il est volontiers romantique et que les histoires de cœur lui tiennent aux tripes, Monsieur Lune a une vision bien précise de Renaud... Son cœur de "petit bourgeois" ne vibre que pour la fibre sociale du chanteur, qui a jalonné son passé puisque Maman Lune et Papa Lune ont jadis tous deux travaillés pour Renaud Séchan... Mais ce n'est finalement que deux ou trois décennies plus tard que le petit Nicolas Pantalacci, devenu le grand Monsieur Lune, décide de s'attaquer à une partie du répertoire de celui qui a dessiné les contours de son enfance. 
A découvrir en live le 17 juin au Café de la Danse !

"Je suis sûr que dans les années qui viennent, tout le monde va s'y mettre, mais moi, si je chante Renaud, c'est pas pareil.
Et puis Renaud pour moi, c'est pas rien : ma maman a été son attachée de presse de 1978 à 1983 de l'album "Ma gonzesse" jusqu'à "Morgan de toi" et son mari (mon beau-mère pour le coup), "photographe de l'Olympia" pensant plus de trente ans, a fait la pochette du live "Un Olympia pour moi tout seul".
Et dois-je signaler mon papa (le vrai), programmateur  FIP, fut l'un des premiers à le jouer à la radio ?"
Monsieur Lune
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article