Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ON NE DIT PAS / LANGUE FRANCAISE / HUMOUR

On ne dit pas "une étudiante en médecine qui malgré son air bête a eu tous ses diplômes" mais "une carabine à air con primée".

 

On ne dit pas "L'électronique" mais "l'électricien fait l'amour".

 

On ne dit pas "Gestionnaire de tâches" mais "Directeur des ressources humaines".
 

On ne dit pas "Mine de rien" mais "Gisement épuisé".

 

On ne dit pas un ingrat mais un petit gros.

 

On ne dit pas "le processus de paix est enclenché" mais "ouvrez les fenêtres".

 

On ne dit pas "il a un cerf-volant" mais "il est long à la détente".

 

On ne dit pas Guitare mais Alberto.

 

On ne dit pas "un perroquet" mais "mon papa est d'accord".
 

On ne dit pas "un match interminable" mais "une rencontre entre de mauvais joueurs".

 

On ne dit "l'idole des jeunes" mais Johnny casse la croute.

 

On ne dit pas "bosser à la chaîne" mais travailler à la télé
 

On ne dit pas "Le ton monte" mais la fille moche prend l'ascenseur !

 

On ne dit pas "une route à deux voies" mais "une biroute".

 

On ne dit pas "une Calabraise" mais "une qui a le feu au cul".

 

On ne dit pas un chapitre mais un matou rigolo.

 

On ne dit pas un poète mais un klaxon.

 

On ne dit pas "j'ai à portée de main", mais "je l'apporterai demain".

 

On ne dit pas "Montenegro", mais "après vous, Monsieur l'ambassadeur".

 

On ne dit pas un pilote de F1... Mais un court circuit.

 

On ne dit pas l'Arabie Saoudite... Mais dites où c'est l'Arabie.

 

On ne dit pas mon amiral... Mais mon copain rouspète.
 

On ne dit pas "Le système métrique" mais "la société m'étouffe".
 

On ne dit pas "Les technocrates, si on les envoyait au sahara, six mois plus tard ils importeraient du sable!" mais "Les congères".
 

On ne dit pas le "Petit Poucet" mais "le gosse était constipé".
 

On ne dit pas jerrycan mais j'me bidonne.
 

On ne dit pas "allegro" mais "Vas-y l'obèse".
 

On ne dit pas "javellisé" mais "j'ai lu".
 

On ne dit pas "thuriféraire" mais "impayable ce Nino !".
 

On ne dit pas "un circonspect" mais "une place de cirque que l'on s'achète".
 

On ne dit pas "Oh, la jolie voiture!" mais "Fiat Lux!".
 

On ne dit pas "condescendance" mais "Les enfants de 'Tournez Manège'".
 

On ne dit pas "consensuel" mais génitalement attirante.
 

On ne dit pas "bosser à la chaîne" mais travailler à la télé.
 

On ne dit pas "La maîtresse d'école" mais l'institutrice prend l'avion !
 

On ne dit pas "immaculée" mais "je me suis fait mettre".
 

On ne dit pas "une route à deux voies" mais "une biroute".
 

On ne dit pas "une Calabraise" mais "une qui a le feu au cul".
 

On ne dit pas "bande de cons" mais "serviette périodique".
 

On ne dit pas un chapitre mais un matou rigolo.
 

On ne dit pas un poète mais un klaxon.
 

On ne dit pas "j'ai à portée de main", mais "je l'apporterai demain".
 

On ne dit pas "L'habitabilité de ma voiture est excellente" mais "j'ai tiré un coup sur la banquette arrière" !!!
 

On ne dit pas "Montenegro", mais "après vous, Monsieur l'ambassadeur".
 

On ne dit pas "aérobic", mais "Royal Air Maroc".
 

On ne dit pas "un pinailleur" mais "un mari infidèle" (un "pine" ailleurs)
 

On ne dit pas "consentant" mais "moule pas fraîche" (con sentant)
 

On ne dit pas "je suppute" mais "je suis péripatéticienne" (je suis pute)
 

On ne dit pas "je suis très sain" mais "j'aime les gros nichons" (je suis très sein)
 

On ne dit pas "Richelieu" mais "sympa la baraque" (riche lieu)
 

On ne dit pas "acide aminé" mais "l'ecstasy du chat" (acide à minet)
 

On ne dit pas "c'est alligator" mais "c'est Mouloud qui a raison"(c'est Ali qu'à tort)
 

On ne dit pas "je pagaie" mais "je ne suis pas homo"(je : "pas gai")
 

On ne dit pas "la bonne paella" mais "la femme de ménage est en vacances"(la bonne pas est là)
 

On ne dit pas "je mastique" mais "je m'en branle" (je m'astique)
 

On ne dit pas "une dame pipi" mais "un chef de cabinet"
 

On ne dit pas "donner, c'est donner", mais "repeindre ses volets" (reprendre c'est voler)
 

On ne dit pas "j'alphabétise" mais "j'ai fait une connerie" (j'a(i)(l) fait bêtise")
 

On ne dit pas "allopathie" mais "vous êtes en communication avec un répondeur téléphonique" (allô ? partie)
 

On ne dit pas "mon amiral", mais "mon copain rouspète" (mon ami râle)
 

On ne dit pas "Monténégro", mais "après vous, monsieur l'ambassadeur" (Montez, négro)
 

On ne dit pas "le ton monte", mais "la fille moche prend l'ascenseur" (le thon monte)
 

On ne dit pas "allegro", mais "vas-y l'obèse" (Allez gros)
 

On ne dit pas "un ingrat", mais "un petit gros" (un nain gras)
 

On ne dit pas "le Massif Central", mais "le gros du milieu"
 

On ne dit pas "la maîtresse d'école", mais "l'institutrice prend l'avion" (la maîtresse décolle)
 

On ne dit pas "un chapitre", mais "un matou rigolo" (un chat pitre)
 

On ne dit pas "c'est l'Amazone", mais "c'est là que j'habite" (c'est là ma zone)
 

On ne dit pas "consensuel", mais "génitalement attirante" (con sensuel)
 

On ne dit pas "le processus de paix est enclenché", mais "ouvrez les fenêtres" (pets)
 

On ne dit pas "jerrican", mais "j'me bidonne" (je ricane)
 

On ne dit pas "le système métrique", mais "la société m'étouffe" (m'étrique)
 

On ne dit pas "je suis halluciné", mais "je suis allé au ciné"
 

On ne dit pas "si j'avais su, j'aurais pu", mais "si j'avais sué, j'aurais pué"
 

On ne dit pas "javelliser", mais "j'ai lu" (j'avais lisé)
 

On ne dit pas "je suis hétérosexuel", mais "je suis allé aux putes" (été au sexuel)
 

On ne dit pas "l'électronique", mais "l'électricien fait l'amour"
 

On ne dit pas "immaculé", mais "je me suis fait mettre" (y m'a culé)
 

On ne dit pas "le petit poucet", mais "le gosse était constipée" (poussait)
 

On ne dit pas "Hélène Ségara", mais "Hélène s'est perdue" (s'égara)
 

On ne dit pas "polémiquer", mais "Paul et sa souris" (Paul et Mickey)
 

On ne dit pas "un canif", mais "un fien" (un caniche, un chien)
 

On ne dit pas "aérobic", mais "royal air maroc"(Aéro bique)
 

On ne dit pas "un salami", mais "un camarade pas propre" (un sale ami)
 

On ne dit pas "un poussin", mais "un pou en bonne santé" (un pou sain)
 

On ne dit pas "un poulet", mais "un vilain pou" (un pou laid)
 

On ne dit pas "elle a un potager", mais "elle a un vieux copain" (un pôte âgé)
 

On ne dit pas "hercule", mais "elle avance" (E(lle) r(e)cule)
 

On ne dit pas "il est népalais", mais "c'est un beau bébé" (il est né pas laid)
 

On ne dit pas "monsieur météo", mais "madame mets tes bas !" (Monsieur mets tes hauts)
 

On ne dit pas "l'arabie saoudite", mais "c'est où l'arabie, dites ?"
 

On ne dit pas "les grenouilles coassaient" mais "c'est quoi les grenouilles" (les grenouilles quoi c'est ?)
 

On ne dit pas "t'habites à Milan", mais "bon anniversaire" (ta bite a mille ans)
 

On ne dit pas "sexologie" mais "sport en chambre" (sexe au logis)
 

On ne dit pas "un enfoiré" mais "une année de perdue" (un an foiré)
 

On ne dit pas "il est chétif", mais "il est chez le coiffeur" (il est chez "tif" (=cheveux en argot))
 

On ne dit pas "gestionnaire des taches" mais "directeur des ressources humaines"
 

On ne dit pas "l'idole des jeunes" mais "johnny casse la croûte" (l'idole déjeune)
 

On ne dit pas "il fait des courbettes" mais "ce prof est nul" (il fait des cours bêtes)
 

On ne dit pas "echafaud" mais "he ! ch'est pas vrai" (Eh ! Cha Faux !)
 

On ne dit pas "abat-jour" mais "ah bonjour !"
 

On ne dit pas "faire des vendanges" mais " péter comme un dieu" (des vents d'anges)
 

On ne dit pas "les avantages abolis" mais "les couilles de basile" (Basile Boli, joeur de foot)
 

On ne dit pas "il a participé" mais "il est parti pisser"
 

On ne dit pas "il a un cerf-volant" mais "il est long à la détente" (un cerveau lent)
 

On ne dit pas "un incompétent" mais " un idiot de petite taille ayant des flatulences" (un nain con pétant)
 

On ne dit pas "le congolais" mais "l'abruti gardait les buts" (le con "goalait")
 

On ne dit pas "adéquation" mais "y a-t-il des question"((Y')a des quations ???)
 

On ne dit pas "un match interminable" mais "une rencontre entre de mauvais joueurs"(inter-minables)
 

On ne dit pas "j'ai vaincu" mais " je suis pluri-anal" (J'ai 20 culs)
 

On ne dit pas "entériner" mais "foutre la pâtée" (jeu de mots terrine/paté)
 

On ne dit pas "je suis malentendant" mais "j'ai des érections douloureuses" (je suis mal en bandant)
 

On ne dit pas "j'ai un perroquet" mais "mon papa est d'accord" (J'ai un père OK!)
 

On ne dit pas "faux départ" mais "je veux du gâteau" (Faut des parts)
 

On ne dit pas "une biroute" mais "une route à deux voies"
 

On ne dit pas "une calabraise" mais "une qui a le feu au cul" (une qu'a la braise)
 

On ne dit pas "du blanc de poulet" mais "du sperme de policier" (poulet = policer en argot)
 

On ne dit pas "concentrique" mais "idiot émasculé" (con sans trique)
 

On ne dit pas "défoncer" mais "eclaircir"
 

On ne dit pas "il habite à l'île maurice" mais "maurice habite près de Tourcoing" (il habite à Lille, Maurice)
 

On ne dit pas "n'importe quoi" mais "que porte le nain" (nain porte quoi ?)
 

On ne dit pas "un cyclone" mais "des sextuplés" (un six clone)
 

On ne dit pas "le gospel" mais "l'enfant a un coup de soleil" (le gosse pèle)
 

On ne dit pas "dégâts des eaux", mais "des marins" (des gars des eaux)
 

On ne dit pas "un homme hors pair" mais "un eunuque" (hors paire)
 

On ne dit pas "il manque de calcium" mais "il a un dégât des os" (dégats des eaux)
 

On ne dit pas "mon corridor", mais "mon corps se repose" (mon corps, y dort)
 

On ne dit pas "un conquistador" mais "un imbécile narcissique" (un con qui s'adore)
 

On ne dit pas "c'est homogène" mais "cet inverti dérange" (cet homo gène)
 

On ne dit pas "la rade de brest" mais "l'immigré du finistère" (l'arabe)
 

On ne dit pas "un microprocesseur" mais "un petit prof" (un micro professeur)
 

On ne dit pas "un chihuahua" mais "une crotte de chien" (un chie ouah-ouah)
 

On ne dit pas "étriqué" mais "j'ai bandé" ((J')ai triqué)
 

On ne dit pas "incarcéré" mais "un bus bondé" (un car serré)
 

On ne dit pas "je tripote", mais "j'ai trois amis"
 

On ne dit pas "barbecue", mais "poil aux fesses" (barbe au cul)
 

On ne dit pas "un ouvre-boîte", mais un "portier de night-club"
 

On ne dit pas "crocodile" mais "mords Odile" (Croque Odile)
 

On ne dit pas "l'empire des sens" mais "un émirat" (l'empire d'essence)
 

On ne dit pas "condom" mais "hermaphrodite" (con d'homme)
 

On ne dit pas "un oenologue" mais "un sexologue" (un "noeud"-nologue, noeud = sexe masculin)
 

On ne dit pas "couper le beurre" mais "circoncire"

 

Published by ANDRE - HUMOUR, LITTERATURE, LOISIRS

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog