Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MELANIE PAIN

MELANIE PAIN

Mélanie Pain est née à Caen. Elle fait ses études en sciences politiques à Aix-en-Provence. Elle emménage ensuite à Paris pour travailler dans une agence de création de sites web, puis dans une agence de design.

Fan des Pixies, des Smiths, Sonic Youth, PJ Harvey ou Nick Drake, Mélanie Pain fait ses premiers pas dans la musique en chantant pour de nombreux projets électro pop. Après quelque temps, elle finit par trouver sa propre voie grâce à Villeneuve, après avoir chanté sur l'EP Graceland et l'album First Date de l'artiste.

Elle participe assez timidement au premier volume de l'album Nouvelle Vague, sur les titres « This Is Not a Love Song » et « Teenage Kicks » ainsi que très assidûment à la tournée qui s'ensuit, aux côtés de Camille. Elle interprète en live plus de titres que sur l'album. Elle participe ensuite au second album de Nouvelle Vague, Bande à part en y interprétant cette fois-ci une grande partie des titres : « The Killing Moon », « Ever Fallen in Love », « Dance with Me », « Blue Monday », « Sweet and Tender Hooligan » (en live) ainsi qu'à la seconde tournée qui s'ensuivit, principalement accompagnée de Phoebe Killdeer et Marina Céleste.

Sa reprise de « Tainted Love » avec Villeneuve lui avait déjà donné l'occasion de goûter au plaisir d'interpréter tout en douceur et sensualité les chansons cultes d'une autre génération.

En solo, sur scène, Mélanie Pain cultive une image retro et charmeuse. Elle chante en français et en anglais. En septembre 2009, elle sort son premier album My Name dans lequel elle collabore avec Julien Doré, Phoebe Killdeer, Villeneuve ou encore Thomas Dybdahl.

Donne-moi une cigarette
Je la garderai près de moi
Je la fumerai peut-être
Bien avant que tu ne le croies
Je garderai cette cigarette
Pour occuper mes dix doigts
Je la fumerai peut-être
Quand j'aurais trop le mal de toi

Ne fais pas cette tête
C'est toi qui me laisse là
Toi qui veux que l'on arrête
Toi qui ce soir tourne le pas

Je préférerais c'est bête
Attendre des semaines, des mois
Et l'allumer sur la défaite
Qu'une autre un jour t'infligera
On pourra alors peut être
Sur nos deux cœurs de granit froid
Y gratter une allumette
Et la partager comme autrefois
Quand nos corps étaient à la fête
Qu'ils n'avaient pas peur du combat
Donne-moi cette cigarette
Comme un dernier cadeau de toi

Ne fais dun pas cette tête
C'est toi qui me laisse là
Toi qui veux que l'on arrête
Toi qui ce soir tourne le pas

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog