Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Marie-Christine Barrault est la voix de la résistante Germaine Tillion / LITTERATURE / ACTUALITE
Marie-Christine Barrault est la voix de la résistante Germaine Tillion / LITTERATURE / ACTUALITE

Nous avons assisté à l'une des plus belles lectures réalisées au Magic Mirrors, au Havre, en présence de l'auteur, Ariane Laroux qui a répondu aux questions du public après la lecture magnifique de Marie-Christine Barrault.

 

 

Au Havre, Marie-Christine Barrault est la voix de la résistante Germaine  Tillion

Lecture. Marie-Christine Barrault propose une lecture au Magic Mirrors au Havre, jeudi prochain, en étant la voix de la résistante et ethnologue Germaine Tillion. Pour la comédienne, ce rendez-vous a un sens : elle dit se sentir utile en touchant « quelque chose de l’ordre de la grande humanité ».

 

Les lectures au Magic Mirrors sont devenues des rendez-vous incontournables de la vie culturelle havraise. Dans quelques jours, c’est à nouveau une comédienne de renom que le public aura la chance d’entendre pour une lecture atypique : celle des « Déjeuners chez Germaine Tillion » d’Ariane Laroux. La peintre et dessinatrice a en effet choisi de faire, à travers des dessins et des conversations, le portrait de personnalités « qui ont pris des risques pour changer le monde ».

Elle a ainsi rencontré il y a vingt ans l’ethnologue et résistante Germaine Tillion au cours d’une trentaine de déjeuners qui ont donné lieu à un livre dans lequel elle rend hommage à cette grande dame. La comédienne Marie-Christine Barrault sera la voix de Germaine Tillion pour une lecture prometteuse en émotions. Entretien avec la comédienne.

Comment avez-vous découvert ce livre ?

Marie-Christine Barrault : « Mon amie et collègue comédienne Irène Jacob m’a parlé de ce livre en me disant qu’il était formidable et qu’elle le verrait bien en lecture. Tout de suite, elle m’a dit que j’avais la voix de Germaine Tillion alors je me suis lancée. »

 

Qu’avez-vous aimé dans cet ouvrage ?

« C’est un livre différent de tout ce qu’on peut lire sur Germaine Tillion : ce n’est pas un texte établi, un récit biographique. Ça part de quelque chose de beaucoup plus intime : les déjeuners, la nourriture, l’ambiance, l’appartement et ce temps qu’elles ont devant elles ! En plus, c’est un récit très féminin et ça, ça me plaît. »

Comment avez-vous choisi les passages que vous lirez le 2 juin
prochain
?

« On les a choisis avec Ariane qui a eu la gentillesse de venir un dimanche chez moi. Nous avons opté pour les moments les plus forts : des moments de quiétude comme les repas et des moments durs où elle évoque la torture, la souffrance, la guerre d’Algérie. »

 

Était-ce important pour vous, à travers cette lecture, de rendre hommage à une grande dame ?

« Oui, c’est ce qui m’importe beaucoup dans les lectures que je propose : toucher quelque chose de l’ordre de la grande humanité, partager des moments de grâce. Germaine Tillion est une femme dont il émane de la bienveillance et une vraie clarté qui contraste avec la barbarie qu’elle a traversée. Grâce à cette lecture, je me sens utile, je me dis que mon travail de comédienne a un vrai sens. »

 

Vous avez souvent l’occasion de vous impliquer dans les lectures ?

« Oh oui, ça fait véritablement partie de ma vie. D’ici au mois d’août, j’ai 35 lectures programmées. Elles permettent une grande variété de rencontres contrairement au théâtre où on joue une pièce pendant des mois. »

« Un texte bien écrit, un vrai cadeau »

Quel est votre rapport au public pendant ces lectures ?

« C’est un rapport direct très intéressant. Le public nous écoute, nous entend sans être distrait par une scénographie. Il y avait à un moment à Avignon des lectures intitulées « A voix nue ». C’est exactement ça, la nudité : on n’a que la vérité du texte et notre voix, notre regard. Seule la vérité intérieure importe à ce moment-là. Et le public fait bien la différence entre quelqu’un qui vient sur scène pour jouer un rôle et quelqu’un qui lit. »

Quels textes aimez-vous lire ?

« Tous à une seule condition : qu’ils soient bien écrits ! Dans « Déjeuners chez Germaine Tillion », c’est du texte parlé mais extrêmement bien retranscrit. Mais parfois, on rame quand le texte n’est pas bien écrit. C’est un vrai cadeau d’avoir un texte bien écrit, c’est pour ça que j’aime aussi beaucoup lire de la poésie. »

 

Quelle est votre actualité au-delà de ces moments ?

« Je vais recommencer à jouer en janvier prochain une pièce sur Marguerite Yourcenar que j’ai créée. Je vais tourner prochainement aussi un téléfilm pour France 3. C’est ce que j’aime : la vie est faite de moments différents chaque jour, chaque semaine... »

Lecture de Marie-Christine Barrault, Déjeuners chez Germaine Tillion, jeudi 2 juin à 20 h au Magic Mirrors au Havre. Entrée libre dans la limite
des places disponibles.

TRES BEAU LIVRE ET DESSINS DE ARIANE LAROUX
TRES BEAU LIVRE ET DESSINS DE ARIANE LAROUX
TRES BEAU LIVRE ET DESSINS DE ARIANE LAROUX

TRES BEAU LIVRE ET DESSINS DE ARIANE LAROUX

Published by ANDRE - LITTERATURE, CULTURE, ACTUALITES, LOISIRS

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog