Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
JUDITH HENRY ET SYLVAIN CARTIGNY / LECTURE AU HAVRE / CULTURE
JUDITH HENRY LIT PATTI SMITH

JUDITH HENRY LIT PATTI SMITH

BELLE PRESENTATION POETIQUE DES TEXTES DE PATTI SMITH

  • lehavre.fr : Comment s’est construite cette lecture ?

Judith Henry : J’avais déjà fait une lecture de ce livre dans le cadre d’un festival et j’avais adoré lire les textes de Patti Smith. Ensuite, l’idée s’est imposée de le faire avec un musicien, un guitariste, ce qui est grandement approprié sur des écrits comme ceux-ci. Pour accompagner le texte, Sylvain Cartigny a retrouvé les premiers morceaux de Patti Smith, quand elle était toute jeune. La musique ajoute quelque chose à la lecture, c’est toujours plus festif et plus agréable pour les spectateurs.

  • lehavre.fr : Pourquoi Patti Smith ?

J.H. : C’est un personnage très attirant, qui plaît à un public varié, jeune comme moins jeune. Essayer de drainer un public plus jeune est très important pour une lecture. Patti Smith est une musicienne, une chanteuse. Une lecture, ça doit être festif, c’est pourquoi Patti Smith est un bon choix !

Dans son livre, la chanteuse parle des années 70 et évoque sa jeunesse un peu comme dans un journal intime. Il y a des textes assez marrants où on devine qu’elle est dans un état… anormal ! On est dans la caricature des années 70, mais c’est ce qui est sympa. Le livre est un mélange de poèmes et de récits. Pour la lecture, j’ai préféré me plonger dans les récits, beaucoup plus drôles et moins abstraits que la poésie. Et je voulais aussi dire des textes qui parlent aux gens présents.

  • lehavre.fr : Quel est votre rapport à la lecture ?

J.H. : J’ai commencé à faire des lectures il y a peu. Ça m’a plu immédiatement ! J’aime l’idée d’être seul maître à bord, de me diriger moi-même. Dans une lecture, tout repose sur le rapport que l’on crée avec les gens. J’essaie toujours de faire en sorte que ça soit très convivial, très adressé aux spectateurs, afin qu’ils se sentent concernés. Il y a une forte idée de partage : faire connaître un texte qu’on aime et le donner au public en le regardant dans les yeux.

Les Années 70 : premiers écrits, de Patti Smith, lecture musicale de Judith Henry et Sylvain Cartigny, le 8 avril à 20 h au Magic Mirrors.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

JUDITH HENRY AU MAGIC MIRROR DU HAVRE

JUDITH HENRY AU MAGIC MIRROR DU HAVRE

Published by ANDRE - LECTURE, ACTUALITES, CULTURE, LOISIRS

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog