Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VIDEOS. Alex Beaupain : découvrez trois titres inédits en live au «Parisien» / CHANSON MUSIQUE / ECOUTE

Alex Beaupain vieillit bien. Comme le bon vin, il se bonifie avec le temps. Sa cuvée 2016 est un grand cru. Il l'a appelée «Loin» mais on le garde déjà tout près de nous, ce nouvel album qui sortira le 25 mars et dont il nous a offert la primeur de trois titres en live, en trio voix- guitare-violoncelle, ce lundi après-midi au milieu de la rédaction du «Parisien».

Il y a d'abord «Loin» la chanson-titre, traversée par une certaine mélancolie sur le temps qui passe, les gens qui partent, ceux qui restent. Alex Beaupain en signe les paroles et la musique. Ce n'est pas toujours le cas. Dans ce nouvel album, il a fait appel à de précieux mélodistes: Vincent Delerm lui a offert les notes de «Tout a ton odeur» et une autre chanson clef en main, texte et composition qui conclut l'album: «Rue battant», comme celle de Besançon où Alex Beaupain a grandi. Elle évoque son enfance, ses parents qui ne sont plus là, le renvoie à son père disparu l'an passé.

Le deuil est toujours présent chez l'artiste. Il lui a fait faire des chansons il y a un peu plus de dix ans, après le décès brutal de sa compagne foudroyée par un malaise en sortant d'une soirée. Une histoire devenue un film, «Les chansons d'amour», réalisé par son pote Christophe Honoré, salué à Cannes et récompensé du César de la meilleure bande originale.

Alex Beaupain n'avait pas parlé de «sa fiancée» comme il dit, depuis deux albums.Dans «Loin», il chante son absence sur le magnifique «Je te supplie» où il attend un signe de sa compagne disparue sur une musique magique de Julien Clerc. Alex Beaupain écrit de plus en plus de textes pour son aîné. Julien Clerc lui offre aussi deux musiques sur ce nouvel album, dont «La Montagne», chanté aussi dans nos locaux en version acoustique ce lundi.

Le chanteur s'amuse également de son côté déprimant, de ses chansons où «il pleut tout le temps». «Je préférais l'orage et dès qu'il faisait beau, c'était comme une ombre au tableau», chante-t-il dans «Van Gogh», tout en auto-dérision. C'est le troisième titre que vous pourrez découvrir en avant-première sur leparisien.fr. Le reste sort le 25 mars sur «Loin». Onze titres dont certains, sans doute, parmi les plus belles chansons françaises que l'on entendra cette année.

 

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ECOUTE, ACTUALITES, LOISIRS

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog