Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES

J'ai découvert cet artiste lors d'une balade à Montmartre, place du Tertre, à la galerie Montmartre près du musée Dali. Je vous invite à le découvrir ci-dessous:

David GERSTEIN est né à Jérusalem en 1944. Il est diplômé des plus prestigieuses écoles d’art au monde telles que : la Bezalel Academy de Jerusalem, l’Ecole Supérieure des Beaux-arts de Paris, l’Art Student League de New-York et la St Martin’s School of Art de Londres. Un parcours international qui révèle dans son œuvre, son ouverture d’esprit et son dynamisme.

Peintre, sculpteur, dessinateur au talent inné David GERSTEIN cherche à étendre les limites de la peinture en la structure tridimensionnelle de ses créations murales.

David GERSTEIN propose la vision d’un monde poétique et joyeux autour de la nature, du sport, de la vie citadine, le tout, dans un tourbillon de couleurs.

Ses débuts

David GERSTEIN débute ses études d’art à Jérusalem à l’âge de 21 ans. Souhaitant s’ouvrir au monde et à différentes cultures il s’envole naturellement pour Paris. Il étudie ainsi aux Beaux-arts où « il acquerra le sens professionnel du métier de peintre dans le plus pur respect de la tradition » dixit l’artiste.

David GERSTEIN quitte ensuite Paris pour New-York où il intègre l’Art Student League. Il découvre la ville au moment où l’art new-yorkais est en pleine mutation. Les happenings prennent place dans les galeries, musées et dans la rue de jour comme de nuit. Il est absorbé par cette irrésistible vibration artistique qui habite la ville et qui inspira par la suite son propre travail.

Influencé par la musique, l’environnement, le souhait profond de David GERSTEIN est de créer de l’art dans le sens traditionnel du terme : partant d’une idée abstraite qu’il matérialise à une œuvre concrète que chacun puisse s’approprier. « Enfant, je voulais fabriquer des objets concrets que les gens puissent s’approprier facilement et utiliser la peinture comme un espace qui représente ces objets ».

Au début des années 70 David GERSTEIN retourne vivre en Israël où le vent de minimalisme débute à peine. Il enseigne à la Bezalel Academy et se vit confronter à un choix crucial « j’hésitais entre un art populaire et dans l’air du temps (avec une approche minimaliste, conceptuelle) et entre l’envie et l’intuition profonde de créer un art moins populaire à cette époque ». Il préfère suivre son intuition.

Durant les années 80, David GERSTEIN est critique d’art pour différents quotidiens israéliens afin d’encourager les artistes auxquels il croit. A ce moment son orientation artistique personnelle prend une autre direction. L’exposition en 1987 du peintre Franck STELLA à New-York, alors considéré comme le représentant du OP ART, est déterminante dans son œuvre. Il découvre la possibilité de donner du mouvement à l’œuvre par un mouvement réel ou par le déplacement de l’éclairage ou du spectateur.

A l’instar du travail haut en couleur de STELLA, David GERSTEIN se dégage de la forme traditionnelle du tableau en travaillant par série mais tout en gardant l’idée première de mobilité : le mouvement dans l’œuvre est rendu par la couleur. David GERSTEIN développe son langage. L’œuvre est perpétuellement connectée à une vie moderne, citadine, toujours en mouvement. Il conçoit son travail en trois dimensions, retenu par des figures bidimensionnelles et réalise ainsi à la main des découpes de cartons et de bois qu’il plie.

Ces fameux « brushs » ou coups de pinceaux métalliques peuvent être considérés comme une réminiscence du graffiti. Les brushs deviennent alors la signature propre, reconnaissable de tous. Il utilise avec aisance figures familières, objets du quotidien.

Tout commerce par le dessin

Au courant des années 90, la technique évolue et David GERSTEIN s’exprime désormais sur du métal découpé au laser. Il produit des sculptures qu’il peint à la main et également des sérigraphies.

David GERSTEIN dessine dans un premier temps l’image sur papier qui est ensuite appliquée par ordinateur et insérée dans le programme de découpe au laser. Malgré le procédé technique avancé, la difficulté relève dans la réalisation du dessin qui doit parfaitement traduire l’œuvre de David GERSTEIN.

Il traduit ainsi son art pour que la technique réalise les figures de son imaginaire. C’est la continuité, l’harmonie du dessin qui permet d’engendrer le processus créatif. La spontanéité reste l’élément dominant de son œuvre, même produit sur un matériau brut, le métal qu’il colore avec brio manifeste parfaitement l’esprit naïf et pur des créations de David GERSTEIN.

David GERSETIN transmet à travers ces couleurs vives, ces formes, un sentiment de liberté, une joie de vivre communicante. « Je sais que les gens pensent que mon intention première est d’être drôle mais rien n’est prémédité : c’est la réalité de mon travail, peut-être que cela vient du fait que ce qui m’entoure est plein d’humour… ». Son inspiration lui vient de sujets subjectifs qui lui traversent l’esprit. Certains poétiques, d’autres drôles mais aussi critiques. L’envie de David GERSTEIN est de dessiner des éléments de formes basiques dans le but révéler dans un jeu interactif de perspectives leur face positive ou négative toujours en épaisseur.

David GERSTEIN au sujet de l’une de ses œuvres phare : le Peloton « Je ne suis pas particulièrement intéressé par le sport, ce que j’étudie est ce qui me fascine d’un point de vue esthétique. A travers les cyclistes, je dessine des éléments de volume afin de créer un espace à l’intérieur d’un groupe de personnes engagées dans une activité sportive. J’essaye de recréer une illusion visuelle qui change constamment même à travers le mode scientifique qui est une partie intégrante de mon travail ».

Une technique qu'il applique pour des sculptures d’interieures et d'exterieures...

Loin des traditionnelles peintures à l’huile sur toiles, David GERSTEIN utilise la résine de peinture pour voiture sur de l’acier brut et froid appliquée toujours sur plusieurs supports. David GERSTEIN réalise également des sculptures monumentales : « J’apprécie particulièrement de travailler sur les sculptures extérieures car elle me confronte à des problèmes techniques de différentes natures. Je dois considérer le lieu, l’environnement, le mode de vie des gens. C’est un véritable challenge pour moi et une évolution logique et indispensable de mon travail ».

Vous admirez ces sculptures hors normes à travers le monde : en Europe (en France autour du lac d’Annecy), aux Etats-Unis et en Israël. Son dernier projet spectaculaire est Momentum d’une hauteur de 18m35 ; cette spirale évolutive, composée de 175 différentes figures découpées au laser et peintes à la main est exposée de façon permanente au cœur du Business District de Singapour. Depuis octobre 2010, les œuvres de David GERSTEIN font parties de la collection permanente du Musée national du Brésil.

Site de l'artiste : http://www.davidgerstein.com/

David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES
David GERSTEIN / SCULPTURE / ARTS PLASTIQUES

Published by ANDRE - ARTS PLASTIQUES, SCULPTURE, CULTURE

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog