Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AU REVOIR LA-HAUT / BANDE DESSINEE / CHRISTIAN DE METTER ET PIERRE LEMAITRE

« Au revoir là-haut » par Christian de Metter et Pierre Lemaître

 

Dans sa préface à cette adaptation (en attendant celle prévue pour le cinéma par Albert Dupontel) de ce livre de Pierre Lemaître qui a reçu de nombreux prix littéraires — dont le Goncourt en 2013 —, l’acteur Philippe Torreton a écrit : « Ce n’est pas une BD, c’est un scanner ! » Cela résume bien ce qu’ont pu ressentir, après avoir refermé cette bande dessinée, ceux qui ont lu avant ce roman remarquable par sa puissance d’évocation. Malgré l’appréhension qu’ils ont tous eue de voir tirer un trait sur leur imaginaire ou de « réduire à quelques bulles l’immensité de ces 567 pages d’écriture », le résultat final est étonnant : à la hauteur de la réputation du dessinateur !

Sur les ruines de la Première Guerre mondiale, deux rescapés des tranchées, passablement abîmés, prennent leur revanche sur une société qui n’aspire qu’à oublier l’horreur du carnage passé. Ces héros laissés pour compte, trop vite oubliés, vont décider de réaliser une escroquerie aussi spectaculaire qu’amorale : la commercialisation au rabais de monuments aux morts, sans avoir la moindre intention de les construire et donc, encore moins, de les livrer dans toutes les communes du pays ! Mais des sentiers de la gloire à la subversion de la patrie victorieuse, ils vont bientôt découvrir que la France ne plaisante pas avec ses morts…

Après avoir déjà évoqué la Grande Guerre dans « Le Sang des Valentines » (avec Catel, chez Casterman), celui qui a su déjà adapter avec talent des romans comme « Shutter Island », « Scarface » ou « Piège nuptial », s’est attaqué, en compagnie de l’auteur des textes d’origine, à cette fresque d’une rare cruauté. En ne reprenant que quelques extraits du roman et grâce à l’utilisation habile d’un univers graphique naviguant entre réalisme et onirisme, Christian de Metter a su sublimer ce grand roman sur l’illusion de l’armistice, sur l’abomination érigée en vertu, sur les lendemains qui déchantent et sur la tragédie d’une génération perdue.

Gilles RATIER

« Au revoir là-haut » par Christian de Metter et Pierre Lemaître

Éditions Rue de Sèvres (22,50 €) – ISBN : 978-2-36981-199-2

L’écrivain Pierre Lemaître (à gauche) et le dessinateur Christian De Metter ont travaillé à gommer les aspects les plus effrayants de l’œuvre originale tout en restant fidèles aux personnages. (LP/Philippe Lavieille.)

L’écrivain Pierre Lemaître (à gauche) et le dessinateur Christian De Metter ont travaillé à gommer les aspects les plus effrayants de l’œuvre originale tout en restant fidèles aux personnages. (LP/Philippe Lavieille.)

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog