Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Pourquoi par Clémence Savelli / CHANSON MUSIQUE / ACTUALITES

Clémence Savelli, cris et coups de cœur

 

Dans son quatrième album, « Le Cri », Clémence Savelli pousse 18 cris pour celles et ceux qui aiment les chansons à texte, la chanson réaliste. Elle y chante le monde, la vie, toutes ces choses qui engendrent bonheur, tristesse, révolte. « Chacun peut y trouver ce qu'il veut, mais dans tous les cas ce sont des chansons très personnelles. » Clémence Savelli puise son inspiration dans différents thèmes venus de l'observation, des choses qui la touchent ou l'interpellent, « des sujets à la fois universels et très personnels que je veux partager. »

Auteur, compositeur, interprète, Clémence Savelli écrit tous ses textes et compose une bonne partie des musiques. Pascal Pistone, son pianiste, compose également les musiques, « il a fait tous les arrangements de ce quatrième opus. » « Le Cri » a été enregistré au domaine de Pétignac sous la direction artistique de Pascal Pistone que l'on retrouve au piano, Alexandre Peronny est au violoncelle, les 80 choristes du chœur de l'université de Bordeaux 3 sont également présents dans l'album. (1)

Retour sur scène

Clémence Savelli connaît aussi la scène, elle compte près de 150 dates à son actif tant dans différentes salles parisiennes que dans l'Hexagone ou à l'étranger. Elle est à l'affiche de plusieurs festivals, de diffusions télévisées et radiophoniques. « J'adore me produire dans de petites salles, des endroits intimistes. Après une pause bébé, je remonte sur scène vendredi soir au Café des Moines à Bordeaux. »

C'est dans sa maison à Gujan-Mestras que Clémence Savelli présente son nouvel album dont les critiques sont déjà très élogieuses. L'une d'entre elles n'hésite pas à en faire « la fille spirituelle de Léo Ferré et de Barbara » ou encore « une future grande parmi les grandes ».

Amoureuse du Bassin

Cette Charentaise qui dit traîner, depuis six ans, ses galoches dans les sentiers des chansons à texte n'est pas arrivée sur le Bassin par le simple fait du hasard. « Petite, je suis beaucoup venue sur le Bassin faire du camping avec mes parents, ce qui m'a bien évidemment incitée à venir m'installer ici… près de l'océan et au calme, après Paris. »

Lorsque son compagnon arrive à l'université de Bordeaux 3 où il dirige le département musicologie, leur recherche de logement les conduits dans plusieurs villes du Bassin. C'est à Gujan-Mestras qu'ils vont avoir le coup de cœur. « Nous y avons trouvé un endroit charmant qui nous a séduits et répondait parfaitement à nos aspirations : nous souhaitions nous arrêter à la fois à côté du Bassin et être très proches de l'océan. »

Published by ANDRE - CHANSON-MUSIQUE, ACTUALITES, LOISIRS

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog