Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JIMMY'S HALL / CINEMA / KEN LOACH 2014

JAMES GRALTON. James Gralton est un militant communiste et syndicaliste irlando-américain, né le 17 avril 1886 à Effernagh, mort le 29 décembre 1945 à New York. Il est le seul Irlandais déporté de son pays depuis l’indépendance.

JAMES GRALTON. James Gralton est un militant communiste et syndicaliste irlando-américain, né le 17 avril 1886 à Effernagh, mort le 29 décembre 1945 à New York. Il est le seul Irlandais déporté de son pays depuis l’indépendance.

1932 - Après un exil de 10 ans aux États-Unis, Jimmy Gralton rentre au pays pour aider sa mère à s'occuper de la ferme familiale.
L'Irlande qu'il retrouve, une dizaine d'années après la guerre civile, s'est dotée d'un nouveau gouvernement. Tous les espoirs sont permis…
Suite aux sollicitations des jeunes du Comté de Leitrim, Jimmy, malgré sa réticence à provoquer ses vieux ennemis comme l'Eglise ou les propriétaires terriens, décide de rouvrir le "Hall", un foyer ouvert à tous où l'on se retrouve pour danser, étudier, ou discuter. À nouveau, le succès est immédiat. Mais l'influence grandissante de Jimmy et ses idées progressistes ne sont toujours pas du goût de tout le monde au village. Les tensions refont surface.

Ken Loach nous raconte l'histoire vraie d'un héros méconnu de l'Irlande, méconnu parce que banni de son pays sans procés ni jugement.

Le réalisateur nous fait aimer l'Irlande malgré son passé cahotique et violent.

Très beau film à ne pas manquer sur Canal+

JIMMY'S HALL / CINEMA / KEN LOACH 2014
JIMMY'S HALL / CINEMA / KEN LOACH 2014
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
ANDRE

Je vis le temps béni de la retraite! J'ai retrouvé le temps de penser et de réfléchir. J'aime beaucoup partager, aussi, au delà de quelques écrits personnels, j'essaie de vous informer des évènements et des sujets qui me plaisent...cela va de l'actualité politique, de l'art, du cinéma en passant par
Voir le profil de ANDRE sur le portail Overblog

Commenter cet article