Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EDOUARD MANET / PEINTURE / ARTS PLASTIQUES
EDOUARD MANET / PEINTURE / ARTS PLASTIQUES

Dates principales de la vie de Edouard Manet

 

1832

- Naissance à Paris

1848

- Edouard Manet tente sans succès de s'engager dans la Marine

1850

- Il s'inscrit comme élève du peintre d'histoire Thomas Couture

1852

- Naissance de son fils, Léon Koella

1857

- Rencontre avec Henri Fantin-Latour

1863

- Manet épouse Suzanne Leenhoff au Pays-Bas

1863

- Il expose son fameux Déjeuner sur l'herbe au Salon de refusés

1865

- Exposition d'Olympia qui provoqua un véritable scandale

1882

- Nomination à l'ordre de la Légion d'Honneur

1882

- Exposition d'un bar aux Folies-Bergères, l'une de ses oeuvres les plus célèbres

1883

- Il meurt de la gangrène le 30 avril à Paris

Peintre français dont les œuvres ont inspiré le mouvement impressionniste, mais qui s’attacha toujours à préserver son indépendance. L’influence considérable qu’il exerça sur la peinture française et, plus généralement, sur l’art moderne s’explique à la fois par le choix de sujets faciles, tirés de la vie quotidienne, par l’utilisation de couleurs pures et par une technique rapide et libre.

Manet naquit à Paris le 23 janvier 1832, dans une famille de la haute bourgeoisie. Dès l’âge de seize ans, il désira s’engager dans la marine, mais échoua au concours de l’École navale. Il s’embarqua pourtant sur un bateau-école à destination du Brésil, mais son goût pour les beaux-arts le poussa à réaliser déjà de nombreux dessins. Il revint à Paris, quelques mois plus tard, pour étudier la peinture dans l’atelier de Thomas Couture. À partir de 1852, Manet multiplia les voyages à l’étranger : la Hollande, où il admira particulièrement la peinture de Frans Hals, l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, et, plus tard, l’Espagne où les œuvres de Diego Vélasquez, et surtout de Francisco Goya influencèrent beaucoup son propre travail.

Les premières peintures de Manet représentent essentiellement des scènes de genre, souvent d’inspiration espagnole, ainsi que des portraits. Sa technique picturale, franche et directe, laisse apparaître de larges touches. En 1863, Manet exposa son célèbre Déjeuner sur l’herbe (musée d’Orsay, Paris) au Salon des refusés, nouveau lieu d’exposition inauguré par Napoléon III accueillant, à la demande des artistes, les œuvres rejetées au Salon officiel. La toile de Manet, représentant une jeune femme nue assise, entourée de deux hommes en costume, dans un décor champêtre, attira immédiatement l’attention du public, mais fut violemment attaquée par les critiques. Salué par de nombreux jeunes peintres qui reconnaissaient en lui leur chef de file, Manet se trouva au centre d’une dispute opposant les défenseurs de l’art académique aux artistes « refusés ».

En 1864, le Salon officiel accepta deux de ses tableaux, et, en 1865, Manet y exposa Olympia (1863, musée d’Orsay, Paris), un nu inspiré de la Vénus d’Urbin de Titien et dont le réalisme peu orthodoxe souleva des vagues de protestations au sein des cercles académiques.

En 1866, Émile Zola, qui avait pris fait et cause pour l’art de Manet dans le Figaro, devint son ami. Tel fut également le cas des peintres impressionnistes Edgar Degas, Claude Monet, Auguste Renoir, Alfred Sisley, Camille Pissarro et Paul Cézanne, qui subirent l’influence de Manet et qui, à leur tour, influencèrent son art, le rendant peut-être plus sensible aux jeux de lumière. Manet ne doit donc pas être considéré comme un peintre impressionniste à part entière, malgré les liens étroits qu’il entretint toute sa vie avec Monet et ses amis. En 1874, l’artiste choisit de ne pas participer à la première exposition impressionniste. Il continua cependant à exposer régulièrement au Salon où sa notoriété ne cessa de s’affirmer. En 1882, il fut présent pour la dernière fois avec Un bar aux Folies-Bergère (Courtauld Institute Galleries, Londres), l’une de ses œuvres les plus célèbres. Manet mourut à Paris le 30 avril 1883, laissant une œuvre importante, comprenant plus de quatre cents peintures à l’huile, des pastels et de nombreuses aquarelles. .

La partie de croquet

La partie de croquet

EDOUARD MANET / PEINTURE / ARTS PLASTIQUES
EDOUARD MANET / PEINTURE / ARTS PLASTIQUES
EDOUARD MANET / PEINTURE / ARTS PLASTIQUES
EDOUARD MANET / PEINTURE / ARTS PLASTIQUES
EDOUARD MANET / PEINTURE / ARTS PLASTIQUES
EDOUARD MANET / PEINTURE / ARTS PLASTIQUES
EDOUARD MANET / PEINTURE / ARTS PLASTIQUES
LE DEJEUNER SUR L'HERBE

LE DEJEUNER SUR L'HERBE

Published by ANDRE - ARTS PLASTIQUES, PEINTURE, CULTURE

commentaires

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

BIEN LE BONJOUR D'ANDRE

"un retraité qui prend le temps d'écouter et d'analyser tout ce qui fait notre quotidien... qui prend aussi le temps d'écrire... qui adore chiner... et qui adore les gravures anciennes... Un retraité qui aime vous transmettre ce qu'il aime, au hasard de ses souvenirs et de ses découvertes. "

Pages

Articles récents

Hébergé par Overblog