joli poème à écouter

  • André Obadia

De longs mois d'attente. Faire avec les contingences (c'est comme ça qu'on dit ?) humaines, pragmatiques, artistiques. Faire avec le temps et pas toujours pouvoir aller contre. Mais voilà, lundi, pour moi comme pour les enfants et les grands enfants : c'est la rentrée. C'est vraiment la rentrée. J'ai fait mon cartable. Je pars à Toulouse. Studio tu t'es fait désiré comme c'est pas permis. Tu me fous la trouille, je t'appréhende, je trépigne beaucoup, je sais pas trop comment je vais dormir ce soir. Mes maquettes, elles, dorment depuis si longtemps que je me demande un peu la tête qu'elles vont faire quand on va les réveiller. J'ai appris le mal en patience jusqu'à en devenir un peu grossière, jusqu'à oublier que ça allait bien finir par se faire. Des fois ça me rendait pas très drôle, on a le droit de le dire. Peut-être pas toujours de bonne compagnie. Mais j'ai vu que le ciel offrait aussi parfois des éclaircies... "Si le ciel offre une éclaircie". C'est ma carte postale de vacances. Certes c'est pas une jolie plage de sable avec le soleil jaune aussi de la mer bleue avec plein de touristes en slip de bain qui font parfois trop de bruit, mais c'est un peu joli autrement. Qu'on se souhaite une belle rentrée, un beau retour. (musique : martin luminet)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Eclipse © 2014 -  Hébergé par Overblog